Energies renouvelables en Guadeloupe : L’Aéroport de Pôle Caraïbes se dote d’une centrale photovoltaïque

Energies renouvelables en Guadeloupe : L’Aéroport de Pôle Caraïbes se dote d’une centrale photovoltaïque 480 312 urbasolar_edit

Alain Bièvre, Président du Directoire de la Société Aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraïbes et l’équipe dirigeante d’URBASOLAR ont officiellement lancé le 26 juillet, le projet de centrale photovoltaïque du fret de l’Aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes.

L’aéroport Pôle Caraïbe poursuit son engagement dans le développement durable avec l’installation panneaux photovoltaïques qui seront installés sur le toit du terminal fret. Après plusieurs années d’attente, la SAGPC (Société Aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraïbe) a reçu l’agrément de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et le feu vert pour la mise en oeuvre d’une centrale photovoltaïque.

Cette centrale photovoltaïque d’une puissance de 753 kWc produira chaque année l’équivalent de la consommation électrique de 255 foyers et permettra d’éviter 755 tonnes de CO2 par an. Couplée avec un système de stockage d’énergie de grande capacité fourni par l’opérateur américain TESLA, c’est la première réalisation d’un programme pro-photovoltaïque lancé par la SAGPC au travers d’un appel à projets. De plus, le stockage d’énergie permet non seulement de lisser les variations brusques de production liées aux nuages mais aussi de réinjecter l’électricité produite par l’équipement sur le réseau EDF à un tarif d’achat de l’énergie solaire sur 20 ans.

Les travaux débuteront courant octobre 2019 pour un achèvement prévu début 2020. Le groupe URBASOLAR assurera l’exploitation et la maintenance de l’équipement. Le directoire de la société aéroportuaire n’entend pas s’arrêter là. Il prévoit l’installation d’une centrale photovoltaïque sur le toit du terminal régional. Sur le long terme, des panneaux solaires pourraient notamment être installés sur des ombrières du parking, sur l’extension du terminal international, mais aussi dans les espaces vides inutilisés en bordure de piste. Cependant, il faudra pour cela obtenir de nouveau l’aval de la CRE sur ces prochains projets.

 

© Aéroport Pôle Caraïbes / Eye&eye Productions

Source : Outremers360.com