Urbasolar lance les travaux de la 1ère centrale solaire flottante de Haute Garonne !

Urbasolar lance les travaux de la 1ère centrale solaire flottante de Haute Garonne ! 1191 578 urbasolar_edit
centrale solaire flottante haute-Garonne

Située à Peyssies, la construction de la centrale photovoltaïque flottante de 5 MW sur un lac d’ancienne gravière a démarré. Un projet d’envergure sur des parcelles communales qui permet à la commune de s’inscrire dans la transition énergétique avec la revalorisation d’un lac artificiel et dont la construction, menée par les équipes expertes d’Urbasolar, va conjuguer enjeux environnementaux et défi technologique.

Initié par la commune, le projet de centrale photovoltaïque flottante va permettre la valorisation d’une ancienne carrière, restituée en plan d’eau suite à l’arrêt de son exploitation, en source de production électrique renouvelable. Les travaux préparatoires du site finalisés, il s’agit désormais du démarrage des travaux d’assemblage des flotteurs et des modules solaires. La construction s’étalera sur plusieurs mois pour une mise en service prévue fin 2021.

Un défi technologique

Ce sont environ 14 000 modules qui formeront un seul ilot comprenant des flotteurs reliés entre eux sur lesquels les panneaux solaires seront fixés. L’îlot sera maintenu par des lignes d’ancrages fixées aux berges.

Fort de l’expertise éprouvée du groupe dans le solaire photovoltaïque, le département de R&D d’Urbasolar développe des solutions innovantes répondant aux exigences topographiques de chaque foncier et ce dans un souci de constante amélioration des performances de ses générateurs. La centrale solaire flottante de Peyssies ne faisant pas exception, la mise en place de ce dispositif complexe et technique témoigne du savoir-faire des équipes du groupe.

En chiffres :

Puissance : 5 MWc

Production Annuelle : 6250 MWh/an soit 10 % de la consommation électrique de la Communauté de Communes du Volvestre

Surface clôturée lac + berges : 12.5 ha

Des enjeux environnementaux

Urbasolar s’attache à intégrer chaque projet solaire dans son environnement. L’implantation des panneaux photovoltaïques a ainsi été étudiée de façon à préserver la faune fréquentant les berges, via un recul minimum de 15 mètres entre l’installation flottante et celles-ci.

En complément des suivis écologiques de la faune et de la flore, des suivis de l’activité aquatique seront également réalisés, en collaboration avec un institut associé au CNRS, durant toute l’exploitation de la centrale afin de s’assurer que les mesures mises en place conviennent et entrainent les effets prévus dans l’étude d’impact environnemental Un suivi physico-chimique de l’eau sera réalisé en complément.

La technologie photovoltaïque flottante offre de nouvelles perspectives de valorisation des lacs artificiels inusités pour les territoires et ce sans conflit d’usage avec une activité agricole. Le groupe Urbasolar a d’ailleurs 2 autres centrales solaires flottantes prévues en construction pour septembre 2021 sur les communes voisines de Carbonne et de Salles-sur-Garonne.

Construction centrale solaire flottante de Peyssies  – Crédit Photo : Urbasolar