CH CARCASSONNE

Vers un hôpital 100 % énergies renouvelables

Vers un hôpital 100 % énergies renouvelables 1500 1095 Ophélie

Entretien avec Philippe CASIER, Ingénieur énergies et développement durable – Centre Hospitalier de Carcassonne.

25 000 m² d’ombrières de parking équipées de panneaux photovoltaïques pour une puissance de 4MWc ; un projet co-financé par Urbasolar et le SYADEN (Syndicat Audois d’Energies & du Numérique). Pour cet hôpital HQE et THPE mis en service en 2014 et dont la consommation électrique représente autant que toutes les communes de l’Aude (11), la production d’énergie photovoltaïque complète le projet global évolutif de Smart grid. « Nous avons mis des analyseurs pour identifier précisément la courbe de charge afin de voir sur quels leviers nous pouvons agir. Nous agissons sur le comportement des usagers, le pilotage des installations et le pilotage de la production. Un hôpital 100% énergies renouvelables, cela s’envisage dès aujourd’hui et l’autoconsommation est l’objectif. Avec Urbasolar, nous couvrons 1500 places de parking avec ces ombrières et nous produirons 5MWh/ an.
Le parking d’un hôpital engendre des complexités spécifiques. Il y a notamment une hélistation qui nécessite l’installation de panneaux non réfléchissants, mais aussi une voie d’accès pompier dont l’accès ne doit pas être gêné par les ombrières. Notre hôpital est construit sur un ancien marais et sous les parkings il y a des bassins de rétention, des noues, les réseaux, des lignes 20 000 volts, des fourreaux divers et variés ; il a ainsi fallu réaliser une étude pour vérifier que l’imperméabilisation supplémentaire qu’apporteront les ombrières ne perturbera pas le bilan hydrologique de la parcelle avec des risques d’inondations des parkings ou d’une partie des installations hospitalières.
Choisir Urbasolar pour cette opération c’est choisir un référent du secteur, solide financièrement ce qui est important quand on s’engage pour trente ans.
Quand je leur ai fait découvrir les contraintes, ils ne m’ont pas dit : « on n’a pas prévu ! » Ils ont écouté et ont témoigné une volonté de faire les choses correctement. Par ailleurs, ce projet s’accompagne d’une requalification paysagère des entrées de l’hôpital et le développement des voiries douces ; la création de lieux de vie végétalisés, un bassin, des ruches, … Dans un contexte difficile pour le secteur hospitalier, le développement durable apporte donc du positif et engendre des économies. »

www.ch-carcassonne.fr