GARDANNE

Un modèle de transition énergétique

Un modèle de transition énergétique 698 683 Caro Guérineau

Entretien avec Roger Meï, Maire Gardanne depuis 1977, ville de 20 000 habitant(e)s et capitale historique du bassin minier de Provence.

« Le maire que je suis a une vraie démarche écologique depuis 40 ans. On a vécu la fermeture des houillères et l’ambition de Gardanne est d’être une ville à énergie positive sans aucun effet de serre. Avec le biogaz de la décharge municipale on produit déjà du courant électrique. Le deuxième projet était d’utiliser les terrils des anciennes mines pour y implanter une centrale photovoltaïque au sol. La philosophie qui est la mienne est toute simple : toute activité humaine entraine une pollution donc, il faut gérer les deux aspects du problème, activité et pollution. Moi je suis un « écocologiste », cela traduit bien qu’il faut penser aux hommes ».
Implantée sur des anciens terrils miniers propriété de la commune depuis Septembre 2013, la centrale photovoltaïque ne génère aucune nuisance et produit une électricité qui garantit la fourniture d’énergie pour près de 5000 foyers. Terre de soleil, Gardanne jouit d’un capital climat qui lui permet de participer pleinement à la transition énergétique.
« Il n’y a aucun inconvénient puisque cette centrale au sol est installée sur un terrain où nous avions mis une clôture, où les gens n’avaient pas le droit d’aller. Je n’ai eu aucun écho négatif, il n’y a pas de voisins, il n’y a rien à cet endroit. Urbasolar a bien géré les contraintes liées aux particularités du sol puisqu’il s’agit d’un terrain sur lequel rien ne peut être excavé ».
Roger MEÏ explique que la volonté municipale est d’être bien en avant sur les problèmes d’écologie avec par exemple, la mise en place de circuits courts pour alimenter les cantines. Il ajoute avec un brin de malice que la ville produit son miel municipal.
« Le photovoltaïque se développe et c’est une bonne chose. Nous, en plus de la centrale, sur les toits importants on met du photovoltaïque. Urbasolar, on ne pouvait pas trouver mieux avec un dirigeant qui s’appelle Arnaud Mine, pour un pays de mines ça s’est bien trouvé non ? si des maires veulent venir visiter, on les accueillera volontiers ».

www.ville-gardanne.fr