CHATEAURENARD

Une serre photovoltaïque au service du développement d’un projet agricole !

Une serre photovoltaïque au service du développement d’un projet agricole ! 1533 946 urbasolar_edit

Témoignage de Cédric Fargier, agriculteur à Châteaurenard (13)

Spécialisé dans la culture de salades d’hiver, cultivées sous abris tunnels plastiques, Cédric Fargier a fait le choix de remplacer ses tunnels par un outil de production performant et pérenne : une serre solaire.

«  Le maraichage est une histoire de famille, mon grand-père a débuté, mon père a poursuivi puis ce fut mon tour de reprendre l’exploitation. Pour répondre à une demande croissante, j’ai décidé de développer la culture de la mâche mais pour cela il me fallait augmenter ma production et étendre mon calendrier, j’ai donc pris la décision de me tourner vers un outil de production performant, une serre photovoltaïque.

C’est une culture délicate que nous plantons et ramassons soigneusement à la main, il était indispensable pour moi que le projet agricole reste la priorité, je ne souhaitais pas me lancer sur ce marché commercial sans être certain que l’outil permettrait une sécurisation de la production et une mâche de qualité pour les clients. Partir du projet agricole pour adapter l’outil à la culture est ce qui m’a convaincu de travailler avec Urbasolar. L’outil permet ainsi de répondre à mes besoins en tant qu’agriculteur et de participer à la transition énergétique grâce à la production d’électricité verte.

La serre s’étend sur 9 000 m2 pour une puissance de 0,9 MWc, les équipes d’Urbasolar ont réalisé un travail rigoureux, sur mesure pour qu’elle réponde au mieux aux contraintes de la culture de la mâche. Elle sécurise ainsi la production des aléas climatiques particulièrement nocifs pour cette variété de salade ce qui garantit l’approvisionnement et sa technologie sur trackers me permet de conserver un rayonnement solaire sur la période hivernale, d’y ajuster le climat à l’intérieur et donc d’étendre mon calendrier de production, ce qui n’était pas possible en tunnel.

Cela fait maintenant 1 an que je cultive sous cette serre photovoltaïque, j’ai déjà fait 3 rotations de mâche et j’en suis très content, j’aimerai donc me lancer dans un nouveau projet avec Urbasolar. »