URBASOLAR inaugure une centrale solaire en autoconsommation au Kenya

C’est au beau milieu de la roseraie, qu’Urbasolar inaugure ce jour la centrale solaire de Red Land Roses à Riuru au Kenya.

Conçue selon un procédé hybride qui s’interface entre le réseau KPLC (Enedis local) et des générateurs diesel, la centrale fournit une partie de l’électricité nécessaire au fonctionnement des pompes servant à irriguer les plantations, ainsi qu’aux systèmes de réfrigération.

Pour Red Land Roses, le propriétaire de l’installation solaire, cela représente une économie de 30% sur sa facture. Mais ce ne sont pas là les seules vertus de ce projet ; en effet, être son propre producteur d’électricité, stabiliser une partie de son approvisionnement et connaître le coût du kW pour les 20 années à venir permettent de maîtriser sur le long terme ses dépenses énergétiques. D’autres motivations ont poussé Red Land Roses à investir dans le solaire. Sensibilisée depuis toujours aux enjeux environnementaux, la roseraie qui a opté pour une horticulture durable avec notamment la mise en place d’un système de recyclage de l’eau, a été convaincue de l’intérêt écologique de produire une électricité décarbonnée sur son site.

C’est Urbasolar qui a réalisé l’ingénierie, le développement et la construction de cette centrale au sol, associée à des ombrières de parking. Choisi pour son expertise (1er pure player français du photovoltaïque), ce sont avant tout la qualité de ses solutions en autoconsommation hybridées avec des générateurs diesel qui ont fait la différence. Urbasolar propose en effet des solutions adaptées à tout type de besoin, incluant une ingénierie de pointe couplée à des technologies robustes et fiables, le tout au prix le plus compétitif qu’il soit. La mise en œuvre est réalisée par des équipes locales contribuant ainsi au développement économique de la région où les projets sont implantés.

 

red-land-05